Compositeur et pianiste, Didier Rotella se forme à l'IRCAM, aux Conservatoires Supérieurs de Paris et Lyon, à l'Ecole Normale de Paris, auprès d'André Gorog, Françoise Thinat, Anne Queffélec, Georges Pludermacher, Géry Moutier pour le piano et d'Edith Canat de Chizy, Alain Louvier, Yan Maresz, Luis Naon, Frédéric Durieux ou Hector Parrà pour la composition. 

 

Son travail de compositeur témoigne d'une recherche du geste instrumental comme fondement de l'élaboration du discours musical, que ce soit dans le rapport musicien-électronique ou dans ses pièces acoustiques. Dans ses œuvres récentes, il donne la priorité à la notion d'énergie (dépensée par l'interprète, reçue par l'auditeur) que ce soit dans la gestion des densités sonores, de la virtuosité, ou de l'épuration jusqu'à la seule vibration. En outre, son langage transpose les tensions-détentes traditionnelles dans le domaine du timbre, allant des modes de jeu les plus bruités aux fréquences les plus lisses, dans un discours souvent dé-tempéré. Dans ses œuvres avec électronique, ce travail a pu prendre la forme de "dégradation" du jeu instrumental allant jusqu'à la déformation "concrète" des instruments physiques devenus hybrides. Il a également écrit un large corpus d'œuvres vocales comprenant deux opéras (dont un en cours d'écriture) et de nombreuses pièces pour voix et ensemble. 

 

Il a composé notamment pour les ensembles Intercontemporain, Links, Multilatérale, Divertimento, NeueVocal Solisten, l'Orchestre des Lauréats du CNSM, l'Ensemble Orchestral Contemporain, l'Ensemble Modern de Moscou, les quatuors Diotima, Tana, Ensemble Regards, Ensemble Proxima, etc. Son travail lui a valu plusieurs distinctions, telles le premier prix du Concours Jurgenson en 2011 dans la catégorie "Ensemble", le second prix du concours Sorodha 2016. Lauréat du concours Franco Donatoni 2016, il remporte également le Prix Chevillond-Bonneau du Concours de Piano d'Orléans 2014, le prix de la fondation Salabert 2014 et est lauréat de la Fondation de France en 2013. Enfin, il a été lauréat de la Villa Médicis et membre artiste à la Casa de Vélazquez. Ses œuvres sont éditées principalement chez Impronta Verlag U.G. et sur la plateforme BabelScores. 

 

Titulaire du C.A. et professeur en conservatoire, son métier d'interprète l'amène de la musique de chambre au répertoire soliste en passant par de nombreuses créations, seul ou au sein d'ensembles de musique contemporaine.  En tant que pianiste, il s'est produit en France comme à l'étranger et a joué avec orchestre, notamment le troisième concerto de Prokofiev ou le troisième concerto de Rachmaninoff. Cette implication du geste de l'instrumentiste en lien avec l'écriture se concrétise aujourd'hui dans son partenariat avec l'Ensemble Regards, où il assume les deux fonctions de pianiste et de compositeur.

 

FORMATION

2015 - 2016. IRCAM, Cursus de Composition et d'Informatique Musicale.

2013 - 2015. Ecole Normale Alfred Cortot, perfectionnement en Piano auprès d'Anne Queffelec et Françoise Thinat.

2009 - 2014. Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP), Master en Composition (classe de Frédéric Durieux).

2009. Certificat d'Aptitude (C.A.) de Piano.

2007 - 2009. Conservatoire de Paris (CRR), DEM en Composition (classe d'Edith Canat de Chizy), en Orchestration (classe d'Alain Louvier) et en Histoire de la musique (classe de Corinne Schneider).

2007 - 2008. Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (CNSM), Ecriture (classe de Loic Maillé et Gérard Geay).

2002 - 2008. Ecole Normale Alfred Cortot, diplômes en Piano et Musique de chambre (classe d'André Gorog).

2004 - 2006. Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP), prix d'Analyse (classe d'Alain Louvier).

2002 - 2006. Conservatoire de Boulogne-Billancourt (CRR), DEM d'Ecriture et de Composition (classe de Pierre Grouvel)

 

PRIX & BOURSES

2016. Premier prix du Concours International Franco Donatoni, Milan (I).

2016. Second prix du Sorodha Composition Competition for string quartet, Anvers (B).

2016. Bourse de la SACEM, Paris (F).

2014. Prix de la Fondation Salabert, Paris (F).

2014. Prix André Chevillon - Yvonne Bonnaud, Concours International de Piano, Orléans (F).

2013. Boursier de la Fondation Meyer, Paris (F).

2013. Prix de la Fondation Marthe Depelsenaire, Fondation de France.

2013. London Ear, special mention, Londres (GB).

2011. Premier prix du 6ème Concours International de Composition Jurgenson, Moscou (R).

2004 - 2008. Lauréat pianiste de la fondation Zalewsky, Paris (F).

 

RESIDENCES 

2017 - 2018. Casa de Velázquez (membre artiste), Académie de France à Madrid (E).

2015. Villa Médicis (lauréat), Académie de France à Rome (I).

2015. Studio Eole, Toulouse (F).

2009 et 2010. Château de Lourmarin, Académie des Beaux-Arts (F).

 

Biographie complète:  Téléchargement PDF  Téléchargement Word